BBHM-Hospital-Two-16

Se préparer à une césarienne planifiée

Märta Cullhed Engblom

ByMärta Cullhed Engblom

Sage-femme et doula

De nos jours, beaucoup d'enfants viennent au monde par césarienne. C'est la cause d'intervention abdominale la plus courante dans les pays occidentaux. Les motifs les plus fréquents d'une césarienne planifiée sont les suivants:

  • L'enfant est en présentation pelvienne, autrement dit les fesses en premier.
  • L'enfant est trop grand par rapport au bassin de la mère.
  • La femme souffre d'une angoisse de l'accouchement.
  • La femme ou l'enfant souffre d'une pathologique particulière.
  • La femme a déjà subi une ou plusieurs césariennes antérieures.

Posez des questions

L'obstétricien, la sage-femme et l'anesthésiste sont là pour répondre à vos questions. Posez-leur toutes celles qui vous passent par la tête : aucune n'est stupide ni superflue. Vous devez comprendre comment se déroule une césarienne, trouver les arguments pour vous rassurer et vous sentir partie prenante de ce qui vous arrive. C'est une différence par rapport aux préparatifs en vue d'un accouchement par voie basse où il est plutôt question de contractions, de diminution de la douleur, de respiration et de détente.

Dans certaines cliniques, la mère et l'enfant peuvent être suivies ensemble après une césarienne. Qu'en est-il dans l'établissement qui va vous accueillir ? Si vous avez des souhaits particuliers, n'hésitez pas à les exprimer. Vous avez prévu de la musique d'ambiance ? Vous souhaitez que votre partenaire coupe le cordon ombilical ?

Pendant la césarienne

Il est parfaitement normal que vous éprouviez une certaine appréhension avant et pendant une césarienne. Si votre crainte ou inquiétude devient excessive, n'hésitez pas à dire ce que vous ressentez au personnel soignant. Lors d'une césarienne planifiée, vous devriez pouvoir rester aux côtés l'un de l'autre pendant toute la durée de l'opération. Un drap chirurgical vous empêche de voir l'incision. Par contre, vous entendrez tout ce qui se passe dans la salle d'opération. Respirez en cadence, doucement et lentement pour aider la future mère à se concentrer et à se détendre. Le partenaire peut aussi caresser délicatement les joues et le front pour l'aider à s'apaiser. Dans une salle d'opération, il y a beaucoup de monde que vous ne connaissez pas : difficile donc de créer une ambiance intime. Aidez votre partenaire en vous tenant tout près d'elle, en lui tenant la main et en lui parlant pendant l'intervention.

L'enfant surgit

Beaucoup sont surpris de la rapidité avec laquelle l'enfant est extrait. Soudain, des cris de nouveau-né résonnent dans la pièce ! Ce sera sans doute un moment très émotionnel pour vous deux. Peut-être pourrez-vous découvrir votre enfant aussitôt après l'accouchement dans la salle d'opération et le tenir un instant, si possible peau contre peau. Ce geste est particulièrement important si la mère et l'enfant doivent être séparés temporairement après la césarienne. Dans la plupart des établissements, vous pouvez garder l'enfant auprès de vous pendant que l'équipe chirurgicale referme l'incision.

Tenez l'enfant peau contre peau

Pendant quelques heures après l'intervention, l'enfant sera peut-être confié au partenaire tandis que la mère se repose en salle de réveil. La plupart des nouveaux-nés n'ont pas besoin d'être nourris pendant un bon moment. L'enfant a surtout besoin de présence et de chaleur pour garder sa température. Pour cela, le mieux est de placer l'enfant peau contre peau. Le partenaire a donc intérêt à porter des vêtements faciles à ouvrir devant.

Séjour prolongé à l'hôpital

Une césarienne est une opération abdominale majeure. Le temps de récupération peut être plus long par rapport à un accouchement par voie basse. Pour une bonne cicatrisation de la plaie, le partenaire devra être très présent auprès de l'enfant et s'occuper des questions pratiques pendant le séjour à l'hôpital.

Retour rapide sur les jambes

Pour éviter les complications post-opératoires, vous devez essayer de remarcher le plus tôt possible. Le retour à la mobilité sera d'autant plus rapide que vous avez une bonne anesthésie. Parce que vous avez été nouvellement opérée, on vous demandera régulièrement d'estimer l'intensité de votre douleur. Vous recevrez des antalgiques si nécessaire. La sensation de serrement ou de tiraillement est parfaitement normale, mais ne doit pas être associée à des douleurs excessives ! L’allaitement est généralement possible même après une césarienne.

De retour à la maison

Une fois rentrés, faites les choses calmement et reposez-vous à chaque fois que vous le pouvez. C'est à vous de décider si vous avez la force de recevoir la famille et les amis. N'hésitez pas à éteindre tous les téléphones avant d'aller dormir. L'incision guérit en quelques semaines. Abstenez-vous de soulever quoi que ce soit de plus lourd que votre bébé.

Il est préférable que la mère qui vient de subir une opération soit dispensée des corvées ménagères pendant les premières semaines. Se remettre d'une intervention chirurgicale tout en s'occupant d'un nouveau-né demande beaucoup de temps et d'énergie. Si cela peut fortement varier d'une femme à l'autre, il faut parfois compter jusqu'à six mois pour un rétablissement complet après une césarienne, même si de nombreuses femmes pensent avoir retrouvé la forme au bout de quelques semaines à peine.

Sources: - Myles, M.F., Marshall, J.E. & Raynor, M.D. (red.) (2014). Myles textbook for midwives. (16th edition). Edinburgh: Elsevier.
- Kaplan, A. (red.) (2009). Lärobok för barnmorskor. (3., omarb. uppl.) Lund: Studentlitteratur.