Mary Light-the-way-doula (23)

Naissance de jumeaux

Environ 1,5 % de toutes les naissances sont des naissances de jumeaux, et près de la moitié de ces naissances ont lieu avant la 37e semaine. La grossesse est en règle générale plus laborieuse et plus contraignante pour la femme enceinte. Le risque de complications, tant pour la mère que pour les bébés, est plus grand. Cela signifie que les contrôles pendant la grossesse sont plus fréquents et que les enfants naissent avant la semaine 37-38 si la grossesse s’est déroulée normalement. Si la femme doit accoucher par voie basse, il faut que le premier qui naisse soit positionné la tête en premier. La position du second bébé n’est pas aussi déterminante car celle-ci change après la naissance du premier.

Les phases d’ouverture et d’expulsion ne présentent pas de différences par rapport à un accouchement ordinaire. Une fois que le premier enfant est sorti, on peut rapidement se faire une idée de la position du second. S’il est orienté la tête en bas, ce qui est l’idéal, et que le bruit cardiaque est normal, aucune mesure particulière n’est prise : on attend que les contractions reprennent et que le second enfant naisse. De nos jours, l’usage en obstétrique veut qu’on attende environ 30 minutes avant de prendre des mesures. L’acte le plus courant consiste à percer le sac amniotique du second bébé pour provoquer la perte des eaux et permettre à celui-ci de descendre le canal d’accouchement. En règle générale, une substance est administrée pour stimuler les contractions et le deuxième enfant naît le plus souvent dans l’heure qui suit. Une fois les deux enfants nés, le placenta suit, comme lors d’une naissance ordinaire. L’aspect du placenta peut varier selon qu’il s’agisse de jumeaux monozygotes ou dizygotes.

Sources: - Abascal, G., & Huss, M. S. (2018). Att föda. Bonnier Fakta.